Médiologie
In medias res

Accueil > Publications > Articles de Médium > Une rhétorique de la dérision

Médium 43 « Charlie et les autres » (avril-juin 2015)

Une rhétorique de la dérision

Rire de la vérité

par Paul Soriano

Publié le : 29 avril 2018. Modifié le : 13 août 2020

Le rire ébranle le corps, déforme les linéaments du visage, rend l’homme semblable au singe ! Pas du tout : les singes ne rient pas, le rire est le propre de l’homme, il est le signe de sa rationalité !

Comme tous les grands romans, Le Nom de la rose d’Umberto Eco (adapté au cinéma par Jean-Jacques Annaud) est multidimensionnel : un roman policier, historique, métaphysique, médiologique même, où l’abbaye et la bibliothèque en forme de labyrinthe forment le « milieu » d’un débat théologique, concrétisé par un livre, du reste fictif et caché. Ce livre est un hypothétique second volume du traité La Poétique d’Aristote, traitant de la comédie, et donc du rire, objet d’une dispute entre deux moines, Guillaume de Baskerville et Jorge de Burgos.

Lire l’article sur le site de l’auteur

Extrait de « Rire de rien », in Médium 43, « Charlie et les autres », avril-juin 2015.