Médiologie

Accueil > Corps/prothèses > Le numérique à contre-sens

Médium 55

Le numérique à contre-sens

Jean-Yves Chevalier , 3 avril 2018

Le numérique reproduit des images et des sons « fidèles » mais ne permet ni de sentir, ni de goûter ni de toucher ; notre mémoire est tout aussi sélective. La littérature témoigne de l’appauvrissement du monde sensible par nos représentations, cérébrales ou numériques.