Médiologie
In medias res

Accueil > Publications > Articles de Médium > Le couvre-chef

Médium 27 (avril-juin 2011)

Le couvre-chef

Chapeau !

par Paul Soriano

Publié le : 29 juillet 2020. Modifié le : 29 juillet 2020

Un couvre-chef peut remplir trois fonctions principales. Pratique : abriter le crâne des intempéries et autres agressions, y compris celle du regard ; esthétique : c’est un ornement, selon les critères d’une culture ou d’une mode ; identitaire : dire, signifier qui est le porteur. Symboles et métaphores multiplient les sens et les effets de cet accessoire qui fait courber l’échine ou plier le genou.

Dans « couvre-chef », chef doit être pris au sens propre (la tête) et au sens figuré : le chef, le maître, et leurs avatars. Objet médiologique par excellence : en général, la fonction pratique semble originelle et les autres en dérivent et s’en écartent au fil du temps, jusqu’à s’en affranchir totalement comme quand le couvre-chef est à l’évidence dépourvu de toute nécessité protectrice.

Lire l’article sur le site de l’auteur