Médiologie

Accueil > Médiologie > L’école de toujours

Médium 44-45

L’école de toujours

Jacques Billard , 13 avril 2018

La crise de l’école et l’utopie technologique qui prétend y remédier ont du bon. L’une et l’autre conduisent à s’interroger sur la mission spécifique et intangible de l’école, à laquelle les innovations, pédagogiques ou technologiques, sont subordonnées.
L’informatique, le numérique et les mises en réseaux sont-ils en passe de bouleverser l’école ? Comment répondre à de telles questions si on a oublié ce qu’est une école et ce qu’il faut y faire. Toutes les méthodes nouvelles promettent toujours d’apprendre tout, rapidement, sans s’en rendre compte, comme en jouant… Ce sont ces mêmes arguments qui sont mis en avant pour l’informatique : nouveauté, facilité, motivation, rapidité de l’apprentissage… avec en plus le « savoir à portée de clic », le « savoir mobilisable en un instant »… Pourtant, on sait bien, si on ne l’a oublié, qu’un savoir n’est jamais facilement accessible. Par nature, il ne peut l’être. Le corps enseignant le sait bien, qui ne réclame qu’assez peu ces machines, contrairement à la pression sociale, remplie d’un faux espoir, et aux responsables politiques, trop heureux de laisser croire que la technique renflouera le bateau qui coule.

Médium 44-45