Médiologie
Fondée par Régis Debray

Accueil > Publications > Articles de Médium > Clerc, intellectuel, journaliste

Médium 52-53 « Nouveaux pouvoirs, nouvelles servitudes » (juillet-décembre 2017)

Clerc, intellectuel, journaliste

Extrait de « L’apprenti sorcier », Médium 52-53

par Paul Soriano

Publié le : 27 mars 2018. Modifié le : 23 juin 2024

Au Moyen Age catholique un « pouvoir spirituel » surplombe les pouvoirs temporels (l’Empereur, les Rois, la noblesse…). Abattu, ce pouvoir a néanmoins laissé une riche postérité : du clerc à l’intellectuel, de l’intellectuel au journaliste… Et, pour boucler la boucle : du journaliste au bouffon ?

Le Clerc est le Père de l’Intellectuel et le Grand-Père du Journaliste.

Le Journaliste est de facto un Juge dans la mesure où il est habilité à demander des comptes aux (autres) pouvoirs. Tel un juge d’instruction, il enquête, il interroge, opérateur de la « transparence ». Se demander si le « quatrième pouvoir » (les médias) ne serait pas devenu le premier, c’est reconnaître que le Juge détient le pouvoir suprême, et que l’ « irresponsabilité » qu’on lui reproche fait son autorité : il ne répond pas, il pose les questions.

Lire l’article sur le site de l’auteur

Ce texte est extrait d’un article paru dans le numéro 52-53 de la revue Médium, « Nouveaux pouvoirs, nouvelles servitudes ».



Envoyer un message à l'auteur : Contact