Médiologie
In medias res

Accueil > Publications > Médium > Médium 31

Médium 31

Avril-juin 2012

par La Rédaction

Publié le : 15 avril 2012

Sommaire

Ouvrir et fermer le sommaire

Retour d’Égypte

par Gilles Kepel

Les pages qui suivent sont extraites des carnets que Gilles Kepel tient au cours de ses pérégrinations dans le monde arabe depuis le début des révolutions de 2011. Elles font partie d’un Journal arabe à paraître et font écho à notre numéro consacré au printemps arabe (M29, Réseaux : après l’utopie).

Victor Hugo médiologue

par Monique Sicard

Quoi de plus naturel, pour Médium que de se tourner vers la littérature ? En donnant des images à nos prétentions philosophiques, elle a valeur pédagogique. Victor Hugo : il pourrait bien, sans avoir prononcé le mot, être l’un des grands penseurs du médium.

Gracq, ou la leçon de géographie

par Régis Debray

La géographie fut le thème des rencontres Julien Gracq à Saint- Florent-le-Vieil, les 8 et 9 octobre 2011. L’occasion de réfléchir à tout ce qui relie le souci médiologique à « la sensation de géographie ».

L’ère numérique du faux

par Marie-Anne Chabin

Le faux est de toujours, mais les technologies numériques renouvellent l’ordre du jour. La diplomatique, ou la science qui étudie l’authenticité et la valeur des actes écrits, voit son domaine s’élargir et ses méthodes se transformer. Crédibilité et crédulité ne sont plus ce qu’elles étaient.

Musique techno

par Emmanuel Cauvin

La musique techno est la musique de la technologie, ou plutôt, elle est la technologie mise en musique. À quoi ressemble la danse des machines ? Écoutons ce que cette musique a à nous dire sur son milieu d’origine.

Les logistiques de l’hégémonie

par Jean-Luc Evard

La manière dont Tocqueville explique la chute de l’Ancien Régime peut rendre compte du déclin géopolitique d’une Europe désormais provinciale, dans un monde où l’hégémonie requiert davantage la maîtrise des interfaces qu’une souveraineté de surface.

Continuum

par François Coldefy

L’usage social du numérique va au rebours de sa nature technique, binaire. Réfutant les alternatives, elle relie des techniques et des domaines d’expérience naguère bien séparés : l’ordinateur et le téléphone, l’espace privé et l’espace public, la consommation et la production. Sans oublier le réel et le virtuel.

Valéry et le trafic littéraire

par Joël Loehr

Valéry a introduit l’enseignement de la poétique au Collège de France comme un cheval de Troie : il s’agissait de ruiner l’intérêt de la curiosité biographique et la conception même de l’histoire littéraire comme histoire des auteurs et des accidents de leur carrière.

Stratégie dans le cyberespace

par François-Bernard Huyghe

Le cyberespace est comme les autres, un espace de violence. Les données traditionnelles de l’art de la guerre y perdent leur validité. Sur ce nouveau théâtre d’opérations, voici quelques-unes des règles du jeu, dont beaucoup sont encore à inventer.

La remise en jeu californienne

par Karine Douplitzky

Californie-laboratoire. Dans la célébration de ses exploits artistiques d’antan, Los Angeles veut ignorer les notions d’héritage, d’archive et de conservation. Elle entend faire revivre le passé au présent, pour réactualiser la performance. Jadis est maintenant ou n’est pas. Le reenactement, un nouveau mode de transmission ?

Bonjour l’ancêtre

Lucien Herr

par Anne-Cécile Grandmougin

Le grand bibliothécaire de l’École normale a converti Jaurès et Blum au socialisme. Le chef de file des dreyfusards, qui établit dès 1897 la « Liste des intellectuels à contacter » pour signer la pétition en faveur de la révision du procès, se dressa contre Barrès pour reprendre à son compte le beau nom d’intellectuel dans « La Revue blanche ».

Salut l’artiste

Miguel Chevalier

par Françoise Gaillard

« Je suis un artiste de notre société de l’information et du numérique » (Miguel Chevalier).

Figures

La pimbêche

par Paul Soriano

Dans l’hypersphère numérique surgit une hyper-pimbêche, celle qui élargit son égo-système à l’écho-système des réseaux sociaux en ligne : elle s’entraîne frénétiquement sur son blog, épuise ses amis sur Facebook et harcèle ses followers sur Twitter tout en tissant des liens vers ses interventions médiatiques rediffusées sur YouTube.

Pense-bête

par Régis Debray

Froissements.
Plaidoyer pour le Kitsch.
Fuites en avant.
Partisans.
Honneurs aux boucaniers.
La question Lamartine.
Les idiotismes de Métier.
Invraisemblances.