Médiologie
In medias res

Accueil > Publications > Médium > Médium 23

23. Médium 23

Médium 23

Avril-juin 2010

par La Rédaction

Publié le : 29 novembre 2015

Sommaire

Ouvrir et fermer le sommaire

Mon pays que voici

par Anthony Phelps

Mon pays a un caillot de sang dans la gorge.Nous n’irons plus jouer à la marelle et lancer nos pions par-dessus le ciel de terre. Nous n’irons pas pêcher la lune au quai Christophe-Colomb.

« Alias Caracalla »

par Jacques Lecarme

Peut-on écrire des Mémoires au présent ? Oui, répond Daniel Cordier dans son Alias Caracalla. Le choix du journal reconstitué, en tant que médium d’un récit historique, côtoie le romanesque et renouvelle un genre.

De la tache à la tâche

par Frère Anselme

Comment la notion de péché originel a-t-elle pu survivre, dans le monde chrétien, aux acquis de la science moderne ? En changeant de sens et de fonction. Qui ne transforme pas ne transmet pas.

L’œil du tank

par Thierry Grillet

Le film israélien Lebanon, justement salué par la critique, subordonne l’œil humain au viseur d’un char. Un nouveau médium nous est né, et notre perception de la guerre en est changée.

Quand la chair se fait verbe

par Paul Soriano

Que peut-on attendre des chocs de mots ou de registres de langue ? Un va-et-vient entre le vulgaire et l’éthéré, le physique et le spirituel, d’où naît une sorte d’humour qui sied au médiologue.

Google ou le temps effacé

par Milad Doueihi. Médium 23.

Inflation du présent, fusion du savoir et du savoir-faire, primat du quantitatif : il y a une philosophie derrière les procédures de Google, et peut-être une politique.

Leonard Cohen, scène zen

par Daniel Bougnoux

« Il est un air pour qui je donnerais / Tout Rossini, tout Mozart et tout Weber… » Non, pas Mozart, tout de même, Nerval exagère ! « Un air très vieux, languissant et funèbre… » : là oui, nous parlons bien des chansons de Leonard Cohen.

« Avatar », le bio numérique

par Anne Murat. Médium 23

Plus qu’un triomphe commercial mondialisé, Avatar illustre un tournant dans l’histoire technique des offres spectaculaires, un moment de l’imaginaire occidental et une rencontre symptomatique entre archaïsme bio et innovations numériques.

Pense-bête

par Régis Debray

Salut l’artiste

Christophe Luxereau, l’univers de demain

par Françoise Gaillard

Demain l’ordinateur ne sera plus un simple outil à notre service. Christophe Luxereau en est persuadé, les chercheurs en sciences cognitives et en intelligence artificielle aussi. Doté d’une vie et d’une réflexion autonomes, il réalisera le plus ancien des fantasmes : donner naissance à des androïdes intelligents et réactifs aux stimuli extérieurs

Bonjour l’ancêtre

Darwin

par Paul Soriano

Le fair-play conférant un avantage sélectif à l’espèce gentleman, c’est le plus sportivement du monde que Darwin expose avant l’introduction de L’Origine (citée ici d’après l’édition de 1906 traduite par Edmond Barbier) une notice historique sur « les progrès de l’opinion relative à l’origine des espèces avant la publication de la première édition anglaise du présent ouvrage ».

Un objet

L’hostie

par Michel Melot

La façon dont un dieu doit se manifester aux hommes, sur terre, est toujours son point faible. Plus encore dans les monothéismes, où le dieu n’est pas de même nature que les hommes. Plus encore dans le christianisme, où Dieu a pris le risque d’emprunter un corps humain historique.

Symptômes

La Journée de la jupe, par Michel Leroux
Alice au Moulin, par Daniel Bougnoux
Le traqueur de libelles, par Antoine Perraud
Yves Citton, par Daniel Bougnoux
Michael Jackson ou le traité du spectacle, par Louise Merzeau

Pense-bête

de Régis Debray