Médiologie

Accueil > Médiologie > Figures > L’anticonformiste

Figures

L’anticonformiste

La Rédaction , 31 juillet 2018. Modifié le : 12 février 2019

L’anticonformiste (rebelle, marginal, provocateur, iconoclaste, révolté, indigné, insurgé, etc.) est une espèce dont la prolifération annonce paradoxalement la prochaine disparition.

Disparition par excès, si l’on peut dire, et pour des raisons logico-statistiques. Par définition, en effet, un anticonformiste est forcément ultra-minoritaire dans la société ; disons entre 1 et 10% au maximum – au-delà, la figure s’estompe. Et quand la proportion dépasse les 50% on se trouve face à une pure impossibilité logique, une « aporie » comme disent les philosophes. Or, dans certains milieux intellectuels, on atteint carrément les 100%, ce qui serait à la rigueur concevable si cette catégorie d’individus s’était effectivement retranchée de la société : il suffit de se mettre à l’écoute de médias aussi sulfureux que France-Inter ou Arte, entre autres, pour constater que ce n’est pas le cas.
Cela dit, il n’est pas exclu qu’à force de renverser des tabous déjà culbutés, on finisse par les remettre sur leurs pieds. Les mutins de Panurge (Philippe Muray) pourraient nous surprendre : qui bêle vendredi dimanche offusquera.